22 février 2010

titre


Assommé à coup de trailers par Activision, nous étions tous impatients d’avoir ce Call of Duty entre les mains, car celui-ci promettait d’être particulièrement spectaculaire.

La guerre ne fait que commencer.

Ce sixième opus de Call of Duty démarre 5 ans après le précédent épisode. L’histoire vous mènera à travers le monde, de la Russie, à Washington, en passant par les favelas d’Amérique latine, et mettra en scène certains visages familiers de la série.

Modern Warfare 2 propose trois modes de jeu : le mode solo, le Specs-Ops, et enfin le multi-joueur en ligne.
Commençons les hostilités par le mode Solo, qui se bouclera en 7 heures environ, en fonction du mode de difficulté. Évitez une difficulté trop faible qui vous gâcherait le challenge d’une campagne certes courte mais intense. L’histoire est somme toute assez classique, mais néanmoins assez décousue dans sa narration, et malheureusement, on ne comprend pas tout les enjeux, ce qui n’est pas en soit une fatalité, et ne nuit pas au plaisir de la campagne solo.
Vous entrerez dans la peau de trois personnages, tous acteurs d’une même guerre les opposant aux Russes à travers différentes missions diverses et variées.

assaut_bunker
L'assaut du Bunker promet quelques échanges musclés.

Le mode Specs-Ops, se joue soit en solo, soit en Co-Op online ou locale. Composé de 23 missions dont 2 exclusivement jouables en Co-Op, vous aurez diverses missions à accomplir, dans des environnements issus de la campagne solo, dont quelques inédits. De la récupération d’information en mission hostile, à l’élimination pure et simple de la menace adverse … Jouer en Co-Op sera nettement conseillé, car la stratégie est souvent de mise pour remporter la victoire, surtout en vétéran. Et si vous voulez avoir les 69 étoiles relatives à ce mode de jeu, vous allez en bavez, la difficulté variant de moyennement difficile à vraiment hardcore.

specs_ops
Le pont est un environnement propre aux Specs-Ops

Le mode Multijoueur ne déstabilisera pas les habitués de la série. Une quinzaine de maps le compose, et vous aurez un grand choix de styles de partie plus ou moins classique. Il y en a pour tous les goûts … Mêlée générale, capture de drapeau, destruction de site, un anecdotique mode 3ème personne …la liste est longue. Le système de progression bien pensé, vous permet d’acquérir des armes, des atouts (sprint illimité, rechargement rapide …), au fur et à mesure de votre expérience. 70 niveaux à gravir pour retomber à nouveau à zéro, mais avec pour récompense d’avoir atteint le 1er niveau de prestige. Avec 10 niveaux de prestige, la route sera longue. Les maps sont très bien pensées et vastes, et agrémenteront vos soirées pendant de longues heures.

Une réalisation spectaculaire.

Visuellement, le titre est très réaliste, que ce soit pour les maps qui fourmillent de détails (les favelas par ex.), ou pour les personnages qui se déplacent avec souplesse et fluidité. La motion capture à fait des merveilles ! Sur le plan sonore, nous avons la un sans faute, avec une bande originale orchestrée par Hans Zimmer, un habitué des films Hollywoodiens, tels que The Rock, Broken Arrow ou Pirates des Caraïbes. Les partitions sont tantôt épiques, tantôt dramatique, et servent bien l’action. Les voix françaises sont de qualité, et collent parfaitement aux personnages. Quant aux bruitages, ils sont efficaces et réalistes.
Mais où MW2 se démarque, c’est par sa mise en scène très spectaculaire. Infinty Ward ont mis les moyens pour nous en mettre plein la vue, et c’est réussi. Sans aucun temps mort ni baisse de frame-rate, on assiste une déferlante d’explosions, de bombardements aériens, d’assauts militaire, pour le plus grand plaisir des yeux (et des oreilles !). Jamais un jeu n’aura eu autant de moments de bravoure.

washington_DC
Une vision rare de Washington D.C

Voir l’ennemi … et mourir …

MW2 est un FPS (vous l’aurez constaté !) qui allie aux phases classiques, des passages de shoot à bord d’un hélico, d’une voiture … Clairement orienté action, la progression reste assez scripté, et les maps sont fermées, ce qui rend la progression linéaire, mais encore une fois, l’action est telle, que l’on passe outre ses petits défauts. En effet, sous une pluie de balles, il nous est difficile de vouloir visiter le coin. Quelques QTE agrémentent certains passages, mais elles sont  plutôt rares. Une quantité impressionnante d’armes vous sera proposée, et vous aurez le loisir de toutes les découvrir au fil de la campagne, chacune ayant un comportement propre. La campagne Solo ne proposant pas de Co-Op, vous devrez vous fier à vos compagnons d’armes qui, s’ils ne sont pas aussi futés que vous, vous seront bien utile lors de coups durs.

favelas
Les favelas sont fouillées et détaillées

La fin de toute chose.

Très bien réalisé, spectaculaire, avec un multi énorme, les superlatifs ne manqueront pas pour qualifier ce très bon FPS. Reste sa courte durée de vie en Solo, son défaut principal, mais l’intensité est telle que l’on y reviendra avec grand plaisir.

NOTATION_DETAILL_E_COD

template_note_finale

 

 

Posté par Les Gameurs à 23:11 - Archives - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire