09 juillet 2009

titre_BS_copie


Andrew Ryan vous invite à Rapture

Après un crash d'avion en plein océan, vous vous retrouvez dans une bathysphère en direction d'une ville sous-marine dirigée par un nommé Andrew Ryan: Rapture.

Vous allez vite vous rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond dans ce patelin sous les mers, et c'est Atlas qui par radio interposée, va vous filer un coup de main.

En effet, les habitants sont devenus complètement fous par l'envie de cette substance appelé ADAM. Et pour survivre, cet Adam vous sera indispensable, car elle vous permettra, par mutation génétique, d'acquérir différents pouvoirs, les Plasmides. Cet Adam est la cible des petites sœurs, gamines maléfiques, qui le récolte jusque dans les cadavres.

00568921_photo_bioshock

Un univers à part

Ce FPS teinté d'aventure, est bien plus qu'un simple jeu d'action. On a la possibilité de foncer en suivant la flèche de quête, mais découvrir l'intégralité de la ville est tellement plus intéressant. Vous avez au fur et à mesure de votre progression, et ce, moyennant de l'Adam, améliorer votre condition physique, votre aptitude à pirater les tourelles ou caméras, acquérir de nouveaux plasmides ...

Tout est pensé intelligemment pour créer une énorme immersion dans Rapture. Ainsi, vous pourrez étudier, via un appareil photo, vos ennemis pour mieux les détruire, ou encore, fouillé chaque cadavre, bureau, pour trouver des trousses de soins, munitions, objets lambdas qui vous permettront d'en fabriquer des plus utiles. Bien pensé je vous dis !

Vous l'aurez compris, Bioshock possède un univers à part, et tellement vaste, que pour découvrir toute l'ampleur de Rapture, vous allez devoir le découvrir par vous même.

00550002_photo_bioshock

Les Big Daddy, de véritables durs à cuire !

Les Big Daddy sont les protecteurs des petites sœurs, ce sont eux qui vous donneront du fil à retordre, car enfermé dans leurs scaphandres métalliques, ils vous attaqueront sans ménagement, dès lors que vous vous attaquerez à leurs protégées.
Et si vous voulez de l'Adam, il faudra vous en débarrasser pour atteindre les petites sœurs  et pour au final, soit les sauver en les guérissant (mais cela vous procurera moins d'Adam), soit en les tuant. Moral ? Non, mais bon, à Rapture, rien n'est moral !

00576839_photo_bioshock

Les petites soeurs sauvées rapportent moins d'Adam, mais vous en serez récompensé

Une réalisation exemplaire, pour un jeu de 2007 !

L'ambiance sonore et visuelle de Bioshock est exemplaire. Non content d'afficher un design 50's qui évoluer en marge du monde, Bioshock affiche un graphisme qui, même s'il ne plaira pas à tout le monde, en met plein la vue. Et que dire de la bande son qui créer une immersion sans pareil. Un réel plaisir !

Conclusion:

Bien plus qu'une simple expérience de jeu, Bioshock donne vraiment un aspect aventure au FPS. Doté d'un scénario intéressant, d'une réalisation quasi-parfaite, on ne saurait qu'apprécier ce soft pour toutes ses qualités vidéoludique. Jouez, frisonnez et appréciez !

NOTATION_DETAILL_E_BS

NOTATION_BS

Posté par Les Gameurs à 19:36 - Archives - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    On peut mettre des coups de clés à molette sur la gamine?

    Posté par Clark, 10 juillet 2009 à 02:42
  • Ouais ! Carrément ! Pas moral je te dis ! Mais tellement bon

    Posté par Redfield, 10 juillet 2009 à 19:20

Poster un commentaire